Centre d’archives du Temps incertain

L’association des Amis de Michel Jeury (L’AM.J), fondée en 2013 et présidée par Natacha Vas-Deyres, projette de créer dès mars 2019 à Issigeac un centre d’archives ayant pour point d’orgue l’œuvre de Michel Jeury. Par extension, et grâce aux importants dons de ses membres – en particulier Gérard Klein –, le centre recueille de nombreux ouvrages de science-fiction, à commencer par la prestigieuse collection « Ailleurs et demain ».

Pourquoi mars 2019 ?

C’est le 400e anniversaire de la naissance de Cyrano de Bergerac, auteur de la célèbre Histoire comique des Estats et Empires de la Lune.

Pourquoi à Issigeac ?

Dans la préface au livre d’or de la science-fiction dédié à Michel Jeury, Gérard Klein décrit comment il entreprit en 1974 de faire le pèlerinage d’Issigeac après avoir vu ses proches faire ce voyage afin de rencontrer Michel Jeury, référence française de la SF suite à la publication du Temps incertain en 1973, premier livre à obtenir le Grand Prix de la science-fiction.

Pourquoi Le Temps Incertain ?

Écrit sous la forme d’un nouveau roman (déstructuration du temps, de l’espace et des personnages), Le Temps incertain décrit un monde de réalité virtuelle où les hypersystèmes tentent d’avoir une emprise sur la conscience des individus. Attention, spoiler : en réalité, le livre décrit le combat d’un individu qui, suite à un accident, lutte contre la mort. Constatant qu’il ne parvient pas à se réveiller, il se réfugie au plus profond de ses rêves en tentant de les prolonger au maximum. Le premier chapitre du livre peut être lu au second degré comme la description de la fin de vie d’un patient en soins palliatifs. Cette analyse du livre est le constat de la propre fille de l’auteur, relisant ce livre alors qu’elle accompagnait son père lors des derniers jours de sa vie.
Ce roman majeur de la SF française est aussi une référence du genre du Nouveau roman. La célèbre émission des frères Bogdanoff, Temps X, y fait directement allusion.
C’est en accord avec la famille Jeury que ce nom a été choisi pour le centre d’archives.

Le roman, actuellement épuisé en version papier [15/5/2018], est disponible au format epub en suivant ce lien.

Vous souhaitez soutenir le projet ?

N’hésitez pas à nous contacter. Votre soutien nous sera précieux.

Salon du livre 2018

Nous vous donnons rendez-vous au salon du livre de Paris 2018 sur le stand des éditions du Grimoire.

Pour un livre acheté chez cet éditeur, nous vous offrons (dans la limite des stocks disponibles) un livre de poche paru dans la collection de science-fiction gérée par Gérard Klein. Ce livre est collector. Numéroté, il vous sera échangé contre un livre équivalent si vous vous rendez à Issigeac pour découvrir notre futur centre d’archives !

Exposition « Entre futurs et terroirs »

L’association des Amis de Michel Jeury a été fondée en 2013 dans le cadre de la création d’une exposition retraçant l’œuvre de l’auteur : environ 70 livres et 110 nouvelles. Le titre de l’exposition, « Entre futurs et terroirs » fait référence aux deux thèmes majeurs de l’œuvre jeurienne : la littérature de science-fiction, principalement écrite sur Issigeac (années 1960-1980) et les romans régionalistes qu’il a rédigé dans la deuxième partie de sa vie d’écrivain (des années 1980 aux années 2010).

Cette exposition, inaugurée le 1er juin 2013 en présence de Gérard Klein et Pierre Gévart, présentée au caveau du Palais des Évèques à Issigeac durant tout le mois de juin 2013, a ensuite occupé une salle lors de la convention française de science-fiction d’Amiens, puis le hall de l’université Bordeaux-Montaigne en octobre 2014.

Il est prévu qu’elle soit à nouveau exposée à Amiens en juillet 2015 lors de la convention européenne de science-fiction.

Les panneaux présentent l’intérêt d’être à la fois en français et en anglais. Ils résument l’œuvre de Michel Jeury de manière chronologique ; de ses premières publications (fin des années 1950) à l’édition augmentée des Iles de la Lune, du Prix Jules Verne au prix Européen de SF, de La Machine du Pouvoir à May le Monde en passant par l’incontournable Temps Incertain, De Julliard à Robert Laffont tout en citant le Fleuve Noir, Fluide glacial… de l’anticipation au terroir en passant par l’éducation et l’écologie. Un parcours extraordinaire pour une vie hors du commun.